quinta-feira, 6 de novembro de 2014

De la révolution à l'effondrement


© Gilles Peress/Magnum Photos
De la révolution à l'effondrement

La Maison du Portugal, l'Institut ITS et les Editions Bruno Leprince organisent le lancement de l'ouvrage collectif Portugal 1974-2014 de la révolution à l'effondrement du modèle néo-libéral en présence de deux des auteurs, Abraham Behar et Cristina Semblano. La présentation se poursuivra par un débat.

Le Samedi 08 novembre
à 17h30

Maison du Brésil
Cité Universitaire
7 L, bd Jourdan
75014 Paris

Ce Cahier de l'ITS, avec des contributions d'Abraham Behar, Alain Joxe, Luis Moita, Bernard Ravenel et Cristina Semblano revient sur la période 1974-1975 en esquissant une grille de lecture des grandes mutations sociales et politiques qui ont caractérisé le Portugal à cette époque.
Il décrit aussi quelques aspects parmi les plus significatifs de la situation actuelle de ce pays, aujourd'hui confronté aux conséquences dévastatrices des politiques néo-libérales d'austérité appliquées dans toute l'Europe, et au premier chef dans l'Europe du Sud.

Des photographies de Guy Le Querrec/Magnum Photos réalisées au Portugal en 1974 et 1975 accompagnent les textes analysant cette période de la révolution.


Quarante ans après la révolution, le peuple portugais est en souffrance, c’est un peuple de plus en plus pauvre dans un pays pauvre et inégal. Depuis 2011, date d’arrivée de la Troïka, les plus grosses fortunes du Portugal ont augmenté de 13% et le nombre de millionnaires s’est accru de 350. Le même État qui diminue les salaires de ses fonctionnaires et les pensions de retraite de la population, qui exclut ou restreint l’accès d’une partie croissante de celle-ci au système de santé et affaiblit l’école publique, est aussi celui qui baisse les impôts sur les sociétés et octroie des exonérations fiscales aux investisseurs étrangers et aux seniors du centre, en échange de retraite dorées au Portugal. Dans le Cahier de l’ITS à paraître en juin 2014, Cristina Semblano, économiste décrit quelques aspects parmi les plus significatifs de la situation actuelle de ce pays. Elle pose la question de l’européisation de l’économie portugaise et pose le débat sur l’Europe et sa restructuration.

Regardez l’entretien avec Cristina Semblano (Economiste et enseignante à l’Université Paris-Sorbonne ) en cliquant sur le lien :

http://etudeslusophonesparis4.blogspot.com.br/2012/07/entrevista-com-economista-e-poeta.html

Nenhum comentário:

Postar um comentário