domingo, 14 de novembro de 2010

Résumé de Thèse : « Le supplément Glacial - a união das letras e das artes (1967-1974) et l’affirmation du champ littéraire açorien »

Lusa Ponte
 « Le supplément Glacial - a união das letras e das artes (1967-1974) et l’affirmation du champ littéraire açorien »

Glacial A União das Letras e das Artes  est un supplément littéraire et culturel créé par Carlos Faria, un continental passionné par les îles açoriennes qui, pour des raisons professionnelles, voyageait entre les archipels de Madère, des Açores et du Cap-Vert, la Guinée et le Continent portugais. Publié dans A União, un  quotidien  de la ville d’Angra do Heroísmo (île Terceira, Açores), depuis juillet 1967, il s’est arrêté soudainement, en juin 1973,  mais ressurgit, six mois plus tard, comme revue autonome, distribuée par la galerie d’art Degrau. Instaurant une nouvelle conjoncture politique et culturelle, la Révolution des Œillets déterminera la fin de ce Supplément, en 1974. Dans une région marquée par une tradition littéraire qui, depuis l’introduction de la presse, s’exprime fortement par le biais des revues, ainsi que des pages littéraires et culturelles des journaux locaux, Glacial a constitué l’un des moments culminants du processus d’affirmation de la littérature açorienne. Il a, en effet, fonctionné comme un centre d’attraction et de rayonnement des énergies créatrices des jeunes poètes et écrivains açoriens. La dualité intérieur/extérieur qui le traverse, traduite dans une pratique textuelle, à la fois attentive à l’Ailleurs et au référent açorien, en a fait un espace où se croisent les voix du dedans et du dehors, ouvrant ainsi ce Supplément à une pensée de la Relation. Imprégné d’un fort désir de transgression et d’une vision engagée de l’art et de la culture, Glacial s’est politisé de plus en plus et est devenu une tribune de provocation de la dictature imposée au Pays par le régime de l’Etat Nouveau. L’enjeu de cette thèse est de montrer comment, à travers une pratique textuelle fondée sur ces grands axes, Glacial a participé au processus d’autonomisation du champ littéraire açorien, développé à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle, dans le cadre plus large de la recherche de l’identité culturelle de l’Archipel au sein de l’espace national portugais.

3 décembre 2010, 14h : Maison de la Recherche -  28, rue Serpente, 75006, salle D323

Jury :

o Idelette Muzart (Univ.Paris X)
o Ria Lemaire (Emérite, Univ. Poitiers)
o Carlos Cordeiro (Univ. Açores)
o M.G.Besse (Univ.Paris IV) 




Nenhum comentário:

Postar um comentário